Enfumoir

C’est la météo qui dicte le démarrage de la saison. Les premières visites sur les ruchers peuvent se faire, parfois, dès le mois de février. L’intensité du butinage est proportionnelle à l’éclosion des fleurs printanières. Au printemps, c’est l’explosion du développement des essaims. Dès la première récolte de miel effectuée, la production d’essaims et l’élevage des reines se met en route.

Transhumance : déplacement des ruches à l’aide du plateau remorque

Puis c’est au tour du Robinier faux acacia de se parer de fleurs. Débute alors la transhumance : au crépuscule ou à l’aube, moment où je suis sûr que mes abeilles sont toutes dans les ruches, je ferme leurs entrées. Je les charge sur mon plateau remorque pour les emmener dans un bois composé essentiellement de Robinier faux acacia. Un mois plus tard, la récolte du miel d’acacia a lieu. Une nouvelle transhumance démarre dès que les châtaigniers entrent en fleurs.

La saison apicole atteint son comble avec la récolte du miel d’été et se termine en général avec le sarrasin en août qui donne un miel si particulier (cf la production de mes abeilles). Toutes les abeilles n’ont pas « la chance » de partir en voyage. Celles qui restent sur place dans les basses vallées produiront un miel toutes fleurs et de toutes saisons (de mars à août). 

Une abeille butine une fleur de Sarrasin

A l’automne, les récoltes sont terminées, les traitements antiparasitaires effectués. C’est l’hivernage qui commence : resserrer les colonies, réduire les entrées, nourrir les essaims les plus faibles etc. Alors le travail sur les ruchers se termine jusqu’aux prochaines visites de printemps l’année suivante.

Vente en plein air

Comme les ouvrières qui ont plusieurs rôles dans la ruche, l’hiver, l’apiculteur change d’activités. Il s’agit de conditionner et commercialiser le miel, nettoyer les locaux, en particulier la miellerie, réparer ou remplacer les ruches défectueuses, fondre et façonner la cire récupérée tout au long de la saison, prospecter de nouveaux emplacements de ruchers et préparer la future saison qui recommencera dans 4 mois. L’apiculteur vit au rythme des saisons.

Catégories : méli-mielo